Bien manger selon Pierre Hivernat du magazine Alimentation Générale

Pierre Hivernat, fondateur du site www.alimentation-generale.fr

Bien manger selon Pierre Hivernat du magazine Alimentation Générale

Bien manger, ça veut dire quoi ?

Bien manger, selon Pierre Hivernat du magazine Alimentation Générale, ça veut dire déjà être conscient qu’on n’a pas tous les mêmes besoins. Certains aiment et nécessitent de manger de la viande rouge par exemple, d’autres peuvent passer une vie sans en consommer, et sans que ça leur manque. On peut aussi inclure un aspect économique au bien manger. Aspect à prendre en compte pour l’agriculteur, car beaucoup peinent à finir les fins de mois. Pour le consommateur aussi, qui voit son pouvoir d’achat baisser, et doit souvent des choix qui vont à l’encontre du bien manger.

Pour lui en fait, il s’agit d’un concept vaste qu’on ne peut définir d’une seule manière.

Bien manger, selon Pierre Hivernat, ça veut déjà dire être conscient qu'on n'a pas tous les mêmes besoins, ni les mêmes capacités économiques.

Le rôle du consommateur

Il est central selon Pierre Hivernat. L’exemple le plus parlant, c’est celui des œufs de poule élevées en batterie. Personne ne se préoccupait de leur sort, jusqu’à ce que L214 diffuse des vidéos choc sur internet. A partir de là, les consommateurs ont commencé à regarder le numéro inscrit sur les œufs dans les boites vendues en supermarché. Et a arrêté en masse de consommer les œufs de poule non élevées en plein air (bio ou pas).

Le résultat ? D’ici trois ans, les poules élevées en batterie, ce sera du passé. Comme il l’explique, les agro-industriels s’en foutent des poules. Par contre, ils veulent vendre des œufs. Et si le consommateur arrête de leur en acheter, ils s’adaptent pour qu’il recommence.

C’est aussi simple que ça.

Le bien manger aujourd’hui

90% des Français font leurs courses au supermarché, et c’est le même constat dans les autres pays en Europe. Ceux d’entre eux qui mangent bio le consomment donc en majorité dans ces grandes surfaces, et non via les AMAP, ruches, etc. Pour que le bien manger avance dans notre pays, il est nécessaire de prendre en compte le poids des supermarchés.

 

Voir et revoir les autres portraits